Du disque de verre aux séries domestiques

Les disques en verre

L'Italie est engagée dans la reconstruction et les installations électriques évoluent : l'usine fabrique des interrupteurs et des prises. Elles se composent d'un disque en verre biseauté qui recouvre les composants électriques.

La porcelaine

L'entreprise passe rapidement aux composants en porcelaine qui améliorent la fonctionnalité et la sécurité. Sa croissance est portée par le potentiel du marché : elle atteint les trois cent unités au début des années 60. Elle engage des investissements importants pour ouvrir de nouveaux ateliers, comme le tournage et la mécanique. La maison produit ses premiers automatismes.

Les premières séries domestiques

Vimar conçoit et fabrique ses premières séries domestiques. Le développement des plastiques thermosoudés, qui s'ajoutent aux lignes de moulages classiques, permet des créations adaptées aux technopolymères que l'industrie chimique vient de mettre au point et qui offrent des possibilités d'innovation et donne de nouveaux critères à la fabrication des produits.